Le projet

Notre vision

VISION DU PARTI POUR LE RASSEMBLEMENT ET L’EQUITE AU TCHAD (PRET)

Vision du PRET pour le Tchad

  • Restaurer le respect de la chose et du service public dans la transparence ;
  • Eliminer tout acte arbitraire de l’administration vis-à-vis du citoyen ;
  • Instaurer une décentralisation qui permet la prise de responsabilité et la stimulation d’initiatives  locales ;
  • Donner une mission socio-économique à l’administration territoriale qui devrait être pourvue des compétences requises ;
  • Rétablir de l’administration publique vis-à-vis des usagers ;
  • Conduire une véritable politique de gestion du personnel de l’Etat ;
  • Revaloriser les fonctions et les fonctions du travail de la chefferie traditionnelle, garante de la culture nationale ;
  • Assurer une bonne administration de la justice, renforcer la formation et le perfectionnement des magistrats et des auxiliaires de justice en les dotant ,des moyens conséquent pour créer les conditions d’équité, de transparence, de rapidité, d’exécution et de suivi de la justice rende ;
  • Reformer le système judiciaire pour le rapprocher d’avantage des justiciables ;
  • Rendre à la justice son véritable rôle de contre-pouvoir en proposant l’élection des membres par leurs paires à un degré élevé de nos juridictions, des Juges selon les critères de probités, de compétences et d’ancienneté ;
  • Assurer le respect de la souveraineté de chaque Etat et s’abstenir de toute ingérence dans affaires intérieures des autres pays ;
  • Régler les conflits intercommunautaires, Agriculteurs-Eleveurs en matière de gestion de l’Espace rurales par des voies pacifiques ;
  • Adopter des lois et des mesures propres à créer un environnement institutionnel, micro et macro-économiques propices au développement des secteurs financiers conciliants les besoins essentiels de l’Etat et ceux d’auto financement des entreprises ;
  • Opérer une réforme du système de l’enseignement Primaire, Secondaire et Technique par rapport à la loi 16 portant orientation du système éducatif pour l’adapter aux exigences du développement économique ;
  • Mener une politique plus active d’alphabétisation afin d’assurer son développement harmonieux ;
  • Promouvoir la recherche scientifique et technique par des mesures d’encadrements et d’appuis appropriés ;
  • Revaloriser la fonction enseignante ;
  • Former en quantité et qualité les enseignants selon l’état des besoins puis, organiser la gestion et le suivi de leurs carrières ;
  • Impliquer d’avantage, les parents d’élèves dans la formation de leurs enfants à travers les associations des parents d’élèves (APE) et les initiatives communautaires ;
  • Créer des infrastructures suffisantes pour que le ratio enseignants-enseignés soit respecté et permette à l’enseignant de dispenser la connaissance dans les conditions optimales et en assurant le control et l’efficacité ;
  • Opérer une réforme profonde du système sanitaire conformément aux besoins de la population visant à conscientiser quant à l’autogestion et de ses problèmes de santé et sa participation active et responsable aux différents niveaux de secteurs de bases ;
  • Repenser de fond en comble la politique du système sportif afin de réinscrire le Tchad sur l’échiquier international en matière de compétitions de hauts